Contactez-nous
Bureau d'Ottawa
466 Tremblay Road
Ottawa, ON K1G 3R1

Téléphone: 613-231-2266
Télécopieur: 613-231-2345
Sans frais: 1-888-613-1234
Bureau de Winnipeg

Mailing address:
C.P. 764
Winnipeg, MB R3C 2L4

Street address:
1403 boul. Kenaston,
unité 1391
Winnipeg, MB R3P 2T5

Téléphone: (204) 942-4438
Télécopieur: (204) 943-5998
Sans frais: 1-888-204-1234

Nouvelles



décembre 21, 2011
Le système de santé doit se « ré-outiller » pour accommoder des patients plus âgés

Des données publiées par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) suggèrent que le système de santé canadien devra se « ré-outiller » pour faire face aux demandes sans cesse croissantes d’une population de patients plus âgés.

Selon l’ICIS, 10 % des lits de soins de courte durée sont occupés par des patients âgés qui n’ont nulle part ailleurs où aller. Au total, plus de 1,7 millions de journées d’hospitalisation par année sont consacrées à des patients qui n’ont plus besoin de soins de courte durée.

Comme le financement des hôpitaux est de plus en plus difficile, le rôle qui consiste à assortir les besoins des patients plus âgés à des établissements de soins autres que de courte durée repose de plus en plus sur les administrateurs de soins de santé locaux. Pour plusieurs, cela signifie tisser des liens avec des établissements de soins à domicile, de soins de longue durée, de réadaptation, des hôpitaux et d’autres fournisseurs pour que les patients âgés qui ont besoin de soins de longue durée n’embourbent pas les centres de soins primaires.

« Nous faisons du bon travail avec ceux qui n’ont qu’un seul problème, » déclare le docteur Kevin Smith, chef de la direction du St. Joseph’s Health System d’Hamilton, Ontario. « Si votre problème est plus complexe ou si vous avez de nombreux problèmes, le système ne fonctionne plus. »

Ultimement, dit-il, les établissements de soins secondaires comme les hospices et les centres de soins de longue durée devront peut-être loger sous un même toit pour que les différents médecins « ne fonctionnent plus seulement dans leur propre silo. »

St. Joseph’s fut l’un des premiers hôpitaux à fusionner les soins de longue durée, la réadaptation et autres services avec un établissement traditionnel de soins de courte durée.

Seuls 7 % des lits des hôpitaux ontariens sont assignés à des niveaux de soins autres que ceux offerts par un hôpital traditionnel. D’après l’ICIS, l’Ontario est tout de même en avance sur les autres provinces car celles-ci ne réservent que deux à 5 % de leurs lits pour des soins alternatifs.

Au total, 14 % de la population canadienne est âgée de plus de 65 ans. On s’attend à ce que ce nombre passe à 23 % d’ici 2025.

« Un système incapable de répondre plus adéquatement aux besoins multiples des patients ne suffira pas à l’avenir, » déclare le docteur Smith.

Spécialistes des avantages sociaux
Programmes financiers personnels pour vous et votre famille.