Contactez-nous
Bureau d'Ottawa
466 Tremblay Road
Ottawa, ON K1G 3R1

Téléphone: 613-231-2266
Télécopieur: 613-231-2345
Sans frais: 1-888-613-1234
Bureau de Winnipeg
175 Hargrave Street, Suite 100
Winnipeg, MB R3C 3R8

Téléphone: (204) 942-4438
Télécopieur: (204) 943-5998
Sans frais: 1-888-204-1234

Nouvelles



mars 04, 2015
L’amiante reste l’une des principales causes de demandes de prestations de soins de santé et de décès

Bien que la plupart d’entre nous considérions l’amiante comme une relique des années 1950, elle n’en demeure pas moins l’une des plus importantes sources de demandes de prestations de décès en rapport avec le travail.

Selon des données compilées par l’Association des commissions des accidents du travail du Canada publiées dans l’édition du 15 décembre 2014 du Globe and Mail, 368 décès ont été attribués l’an dernier à l’exposition à l’amiante au travail. Plus de 5 000 demandes de prestations de décès liés à l’amiante ont été approuvées entre 1996 et 2013, en faisant la principale cause de décès en rapport avec le travail au Canada.

Le Canada fut, au fil des décennies, l’un des principaux producteurs de ce minerai largement utilisé dans l’isolant et le recouvrement mural, la doublure des freins, la pâte à modeler, le ciment, les vêtements thermostables et autres articles.

Le Canada, tout comme les États-Unis, importe et exporte toujours ce minerai utilisé dans les tuyaux, les tuiles et autres
produits de construction. Il est interdit en Australie, en Grande-Bretagne, au Japon, en Suède et dans d’autres pays. Il n’a jamais fait l’objet d’une interdiction au Canada.

L’amiante a été liée aux maladies pulmonaires telles le mésothéliome et l’amiantose. Elle fut aussi classée produit carcinogène par l’Agence internationale de recherche sur le cancer et l’Organisation mondiale de la santé.

Ces énoncés sont contredits par Santé Canada. Selon un article explicatif publié sur son site web, « Si les fibres d’amiante sont intégrées ou scellées dans un produit, tel qu’un revêtement mural ou un recouvrement de plancher, il n’y a pas de risque important pour la santé. » Cependant, concède l’agence, une exposition importante ou l’inhalation de fibres d’amiante peut causer l’amiantose, le mésothéliome et un cancer du poumon.

La longue période de latence associée aux maladies liées à l’amiante signifie que les taux de mortalité et de morbidité associés au produit sont présentement à la hausse,
malgré le fait que son utilisation ait chuté dramatiquement au cours des récentes décennies.

Par exemple, malgré l’interdiction du produit en 2003, l’Australie rapporte encore une augmente des maladies liées à l’amiante.

Ceci pourrait se révéler de bien mauvaises nouvelles pour les commanditaires de régimes du Canada dont la main-d’œuvre pourrait être exposée à l’amiante sur des sites de construction ou de démolition, et dans des installations d’expédition ou de fabrication qui utilisent des matériaux contenant de l’amiante.

« Tout indique que l’on peut s’attendre à une augmentation soutenue des maladies liées à l’amiante  pour au moins une autre décennie. En assumant qu’en tant que nation nous en interdisions l’usage, » déclare l’épidémiologiste et professeur émérite de l’Université de l’Alberta, le docteur Colin Soskolne. « Si nous ne le faisons pas, on peut s’attendre à une augmentation ininterrompue mais peut être à un rythme moins soutenu. »

Spécialistes des avantages sociaux
Formulaires importants
Formulaires pour soins médicaux et dentaires
Formulaires pour soins médicaux et dentaires
Formulaires de dépôt préautorisé
Formulaires de dépôt préautorisé
Formulaire de paiement préautorisé Ottawa seulement
Formulaire de paiement préautorisé Ottawa seulement
Si vous partagez notre dévouement de fournir un « Service au-delà de vos attentesMC »
Programmes financiers personnels pour vous et votre famille.
Nouvelles
12 d├ęcembre, 2017
Le gouvernement de l’Ontario introduit l’Assuran...
04 juillet, 2017
Vous songez à une carrière à Coughlin &...
17 mars, 2017
La vidéo de Coughlin montre comment nos services peuv...