Contactez-nous
Bureau d'Ottawa
466 Tremblay Road
Ottawa, ON K1G 3R1

Téléphone: 613-231-2266
Télécopieur: 613-231-2345
Sans frais: 1-888-613-1234
Bureau de Winnipeg
175 Hargrave Street, Suite 100
Winnipeg, MB R3C 3R8

Téléphone: (204) 942-4438
Télécopieur: (204) 943-5998
Sans frais: 1-888-204-1234

Nouvelles



janvier 21, 2015
Les modifications apportées aux fonds de pension municipaux du Québec suscitent des contestations à la grandeur de la province

Des modifications proposées aux fonds de pension à prestations déterminées des municipalités québécoises ont suscité des contestations parfois violentes à la grandeur du Québec.

En vertu du projet de loi 3 de la province, les participants syndiqués à ces régimes seraient tenus de partager le versement des cotisations à égalité avec les municipalités.

On s’attend aussi à ce qu’ils couvrent la moitié du coût de financement de tout déficit potentiel. Le déficit total des fonds de pension municipaux de la province excède 3,9 milliards de dollars. Toutefois, certains fonds sont en meilleure posture financière que qu’autres.

Le projet de loi, entériné par l’Assemblée nationale du Québec le 4 décembre dernier, met aussi fin à l’indexation annuelle des prestations de retraite.

Cette nouvelle loi touche plus de 170 fonds de pension municipaux couvrant 122 000 participants actifs
et 50 000 retraités.

Les réactions suscitées chez les participants touchés sont loin d’être subtiles. Depuis juin, la police, les pompiers et d’autres travailleurs municipaux de Montréal ont adopté un code vestimentaire décontracté au lieu de leurs traditionnels uniformes. Des grévistes ont aussi bloqué des autobus et certains points d’accès au port de la ville alors que les véhicules des policiers et pompiers arborent des autocollants contestataires.

Des démonstrations ont aussi eu lieu à Québec, Laval, Sherbrooke, Saguenay et Gatineau.

Le 18 août, les démonstrations ont pris une tournure violente lorsque des contestataires ont envahi la salle du conseil de la ville de Montréal, allumant de petits incendies, vandalisant les bureaux et forçant les conseillers municipaux à évacuer les lieux.

Le nombre et l’ampleur des contestations prouvent que les régimes de pension ne sont pas des sujets
« dormants ». En surface, un partage 50-50 des cotisations semble un changement relativement bénin. À titre d’exemple, les cols bleus de Montréal appliquent présentement un ratio de cotisation de 45-55 et sa force policière un ratio de 24-76. Et pourtant, le ratio 50-50 proposé a donné lieu à de considérables interruptions et jours de travail perdus.

Bien que s’attaquer aux déficits des fonds de pension puisse sembler responsable et réaliste, sans une consultation adéquate au préalable, les participants et leurs représentants risquent de percevoir de telles mesures comme des attaques à l’égard de leurs collègues actifs et à la retraite.

« S’ils ont l’intention de voler nos fonds de pension, on va leur faire la vie dure, » menace le porte-parole du syndicat des employés municipaux Marc Ranger. « C’est du vol pur et simple. Il faut respecter nos retraités. Ils ont allumé un feu. À eux de l’éteindre. »

Les contestations syndicales se poursuivront, déclare monsieur Ranger.

Spécialistes des avantages sociaux
Formulaires importants
Formulaires pour soins médicaux et dentaires
Formulaires pour soins médicaux et dentaires
Formulaires de dépôt préautorisé
Formulaires de dépôt préautorisé
Formulaire de paiement préautorisé Ottawa seulement
Formulaire de paiement préautorisé Ottawa seulement
Si vous partagez notre dévouement de fournir un « Service au-delà de vos attentesMC »
Programmes financiers personnels pour vous et votre famille.
Nouvelles
12 d├ęcembre, 2017
Le gouvernement de l’Ontario introduit l’Assuran...
04 juillet, 2017
Vous songez à une carrière à Coughlin &...
17 mars, 2017
La vidéo de Coughlin montre comment nos services peuv...