Contactez-nous
Bureau d'Ottawa
466 Tremblay Road
Ottawa, ON K1G 3R1

Téléphone: 613-231-2266
Télécopieur: 613-231-2345
Sans frais: 1-888-613-1234
Bureau de Winnipeg
175 Hargrave Street, Suite 100
Winnipeg, MB R3C 3R8

Téléphone: (204) 942-4438
Télécopieur: (204) 943-5998
Sans frais: 1-888-204-1234

Nouvelles



mai 14, 2014
Selon une étude, l’habitation et les prestations du RPC/RRQ financeront la retraite de la plupart des Canadiens et Canadiennes

Pour plus du quart des Canadiens et Canadiennes, leur maison est plus qu’un château : c’est leur revenu de retraite.

Des données publiées par la Financière Sun Life indiquent que 24 % des Canadiens et Canadiennes prévoient que leur maison constituera leur principale source de revenu à la retraite.

Qu’autant de gens comptent sur l’équité de leur maison pour financer leur retraite a surpris plus d’un chercheur.

« C’est une grosse surprise. Ce n’est pas quelque chose que nous recommanderions, » a déclaré le responsable des investissements globaux de la Sun Life, Sadiq Adatia. « Les gens devraient continuer à compter sur leurs épargnes-retraite et ne pas tenir compte de leur maison. Une maison est quelque chose que l’on possède et qui nous suit toute notre
vie. »

Utiliser l’équité de sa maison pour financer sa retraite exige que l’on vende la propriété, qu’on la refinance ou que l’on se procure un prêt hypothécaire inversé. L’un ou l’autre de ces choix peut susciter un changement du mode de vie, de situation financière ou, ultimement, des complications successorales.

Même si la hausse de la valeur des habitations est source d’optimisme, seuls ceux qui possèdent une maison depuis plusieurs années, et même des décennies, pourraient générer suffisamment d’équité pour les soutenir financièrement pendant toute leur retraite, suggère monsieur Adatia.

« Si vous êtes âgé de 40 ans et que vous avez acheté votre maison il y cinq ans, vous ne pourrez pas vous permettre de faire cela, » précise-t-il.

Selon l’Association canadienne de l’immeuble, la valeur moyenne d’une maison au Canada serait de 388 553 $.

Compter sur l’équité d’une habitation en prévision de la retraite semble souligner le fait qu’épargner en vue de la retraite reste difficile pour plusieurs. Selon une étude portant sur les REER de BMO Groupe financier, 90 % des Canadiens et Canadiennes prévoient compter sur le Régime de pensions du Canada (RPC) ou le Régime des rentes du Québec (RRQ) pour la plupart de leurs revenus de retraite.

Le problème : la prestation maximale du RPC/RRQ à l’âge de 65 ans est à peine d’un peu plus de 12 000 $ par année. La prestation moyenne du RPC/RRQ est de 600 $ par mois, ou 7 200 $ par année.

« Compte tenu des prestations versées par le RPC/RRQ, les Canadiens et Canadiennes ne devraient pas compter sur celles-ci comme principale source de revenu pour financer leur retraite, » déclare Chris Buttigieg, le directeur principal, Stratégies de planification du patrimoine, BMO Groupe financier. « Ils devraient se concentrer sur la création de leur propre ‘ régime de retraite personnel ‘ en cotisant périodiquement à un REER. »

Spécialistes des avantages sociaux
Formulaires importants
Formulaires pour soins médicaux et dentaires
Formulaires pour soins médicaux et dentaires
Formulaires de dépôt préautorisé
Formulaires de dépôt préautorisé
Formulaire de paiement préautorisé Ottawa seulement
Formulaire de paiement préautorisé Ottawa seulement
Si vous partagez notre dévouement de fournir un « Service au-delà de vos attentesMC »
Programmes financiers personnels pour vous et votre famille.
Nouvelles
04 juillet, 2017
Vous songez à une carrière à Coughlin &...
17 mars, 2017
La vidéo de Coughlin montre comment nos services peuv...
24 février, 2016
Consultez la dernière édition du Courrier de C...