Contactez-nous
Bureau d'Ottawa
466 Tremblay Road
Ottawa, ON K1G 3R1

Téléphone: 613-231-2266
Télécopieur: 613-231-2345
Sans frais: 1-888-613-1234
Bureau de Winnipeg
175 Hargrave Street, Suite 100
Winnipeg, MB R3C 3R8

Téléphone: (204) 942-4438
Télécopieur: (204) 943-5998
Sans frais: 1-888-204-1234

Nouvelles



octobre 16, 2013
Deux études suggèrent aux régimes d’avantages sociaux de se préparer dès maintenant à des hausses de coûts

Deux études indépendantes indiquent que même si les coûts des régimes collectifs d’assurance soins de santé, soins dentaires et invalidité ont atteint des plateaux entre 2011 et 2013, les commanditaires de ces régimes devraient tout de même se préparer à des hausses importantes de coûts au cours des prochaines années.

Selon deux sondages distincts menés par Towers Watson et la Fondation de recherche des dirigeants financiers du Canada (FRDFC) avec le soutien de la firme Morneau Shepell, la démographie changeante, combinée avec l’expansion de l’utilisation de médicaments biologiques et spécialisés, donnera sans doute à nouveau lieu à des hausses de coûts dans les deux chiffres d’ici quelques années.

L’étude de Towers Watson, qui s’est penchée sur 193 organismes représentant plus de 875 000 employés canadiens actifs et à la retraite, indique que les dépenses de soins de santé ont augmenté de seulement 2,1 % en 2012, soit une baisse par rapport à la hausse de 2,7 % de l’année précédente. De plus, les dépenses de médicaments auraient en fait diminué de 0,2 % de 2011 à 2012 alors que les coûts des soins dentaires auraient augmenté de seulement 1,3 %.

Selon le conseiller en ressources humaines, l’échéance des brevets de plusieurs médicaments d’ordonnance d’usage courant a suscité une plus grande utilisation de médicaments génériques moins onéreux et un usage plus prononcé de stratégies de gestion des régimes d’assurance médicaments chez les commanditaires de régimes, ce qui a contribué à mitiger les pertes et à améliorer l’efficacité des régimes.

Les commanditaires de régimes ne devraient cependant pas s’attendre à profiter indéfiniment de la stabilité actuelle, surtout que la population vieillit et que l’usage de médicaments biologiques continue d’augmenter.

Selon le rapport de Towers Watson, les médicaments biologiques sont utilisés par moins de 5 % de la population, mais représentent déjà de 15 % à 25 % du total des dépenses de médicaments. On s’attend à ce que ce pourcentage grimpe à 30 % au cours des trois à cinq prochaines années, dit la firme, ce qui décuplera les pressions exercées sur les régimes d’assurance médicaments.

De même, une étude en ligne auprès de 1 800 organismes menée au début de 2013 par la FRDFC, intitulée Miser sur la productivité : la gestion des coûts associés à la santé des employés, suggère que les tendances démographiques affecteront sérieusement les avantages sociaux et que seulement 15 % des organismes interrogés ont pris la peine de se préparer à de futures hausses des coûts.

« Les dirigeants financiers devraient être au fait des nombreuses tendances émergentes en matière de santé et d’évolution démographiques qui auront une incidence considérable sur les résultats financiers futurs des entreprises canadiennes, » déclare Michael Conway, chef de la direction et président de l’Institut des dirigeants financiers du Canada, l’organisation membre de la FRDFC. « Pour bien se préparer à l’avenir, les dirigeants financiers auraient avantage à s’intéresser de plus près au maintien des régimes de soins de santé des employés tout en contrôlant les coûts et, par ricochet, à l’accroissement de la productivité. Les coûts des soins de santé continuent d’augmenter en raison de plusieurs facteurs tel le vieillissement de la population. Cette tendance risque de perdurer alors que de nouveaux médicaments et des médicaments de plus en plus dispendieux arrivent sur le marché. »

Le rapport Towers Watson recommande aussi de consolider les stratégies en matière de régimes de soins de santé et de productivité des employés.

« Pour combattre les hausses prévues des coûts de soins de santé, les employeurs peuvent élargir leur approche afin de déterminer comment les stratégies en matière de santé et de productivité de la main d’œuvre sont susceptibles de les aider à contrôler les coûts des régimes d’assurance médicaments, de soins dentaires et autres, » déclare la chef du secteur santé et assurance collective de Towers Watson Canada, Wendy Poirier. « Même si les employeurs ont bonifié leurs programmes d’avantages sociaux, un travail plus poussé s’impose pour comprendre ce qui affecte les coûts et pour mettre en œuvre des stratégies spécifiques de gestion des coûts actuels et futurs. »

« Les véhicules d’épargnes potentiels incluent la substitution obligatoire de médicaments génériques, des limites imposées en matière d’approvisionnement en médicaments, des réseaux de fournisseurs préférés, des stratégies de substitution thérapeutiques et des listes de médicaments, » ajoute madame Poirier.

Spécialistes des avantages sociaux
Formulaires importants
Formulaires pour soins médicaux et dentaires
Formulaires pour soins médicaux et dentaires
Formulaires de dépôt préautorisé
Formulaires de dépôt préautorisé
Formulaire de paiement préautorisé Ottawa seulement
Formulaire de paiement préautorisé Ottawa seulement
Si vous partagez notre dévouement de fournir un « Service au-delà de vos attentesMC »
Programmes financiers personnels pour vous et votre famille.
Nouvelles
12 d├ęcembre, 2017
Le gouvernement de l’Ontario introduit l’Assuran...
04 juillet, 2017
Vous songez à une carrière à Coughlin &...
17 mars, 2017
La vidéo de Coughlin montre comment nos services peuv...